II. Généralités sur le traitement des données

1. Données à caractère personnel

Les données à caractère personnel sont des informations telles que le nom, l’adresse postale ou l’adresse e-mail pouvant être associées à votre personne.

2. Étendue et collecte des données personnelles

Vous pouvez également saisir des données personnelles sur nos offres numériques. En plus des champs obligatoires marqués dont nous avons besoin pour traiter votre demande ou votre commande, vous avez également la possibilité de saisir d’autres données personnelles. Ces zones facultatives sont utilisées pour optimiser notre offre de service et, les cas échéant, à des fins statistiques.

Dans la mesure où ELV Elektronik AG traite vos données sur la base d’un contrat ou d’une loi, les zones de saisie sont marquées comme champs obligatoires si nous avons besoin de ces données pour exécuter le contrat ou en raison d’une exigence légale. Ces champs obligatoires nous servent en particulier dans le cadre d’une commande. Si les champs obligatoires ne sont pas remplis, nous ne pourrons pas fournir de prestation le cas échéant.

Dans la mesure où il est possible de saisir d’autres données personnelles, vous décidez vous-même des données que vous souhaitez nous communiquer.

La collecte et l’utilisation des données personnelles des utilisateurs interviennent, en principe, uniquement après le consentement de l’utilisateur. Les cas pour lesquels l’obtention préalable du consentement n’est pas possible pour des raisons objectives et que le traitement des données est autorisé en vertu de dispositions légales constituent des exceptions.

3. Base légale pour le traitement des données personnelles

Dans la mesure où nous demandons le consentement de l’utilisateur, c’est l’art. 6 par. 1 lettre a du RGPD qui constitue la base légale pour le traitement des données personnelles.

Concernant le traitement de données personnelles rendu nécessaire pour l’exécution d’un contrat au titre duquel l’utilisateur est partie, c’est l’art. 6. par. 1 lettre b RGPD qui constitue la base légale. Cela s’applique également aux procédures de traitement nécessaires à l’exécution des mesures contractuelles préliminaires.

Si le traitement des données personnelles est nécessaire pour remplir une obligation légale à laquelle notre entreprise est soumise, l’art. 6 par. 1 lettre c du RGPD constitue la base légale.

Dans le cas où des intérêts vitaux de l’utilisateur ou d’une autre personne physique exigent un traitement de données personnelles, c’est l’art. 6 par. 1 lettre d RGPD qui constitue la base légale.

Si le traitement s’avère nécessaire pour préserver un intérêt légitime de notre entreprise ou d’un tiers et si les intérêts, les droits fondamentaux et les libertés de base de l’utilisateur ne prévalent pas sur l’intérêt cité en premier, l’art. 6 par. 1 lettre f RGPD constitue la base légale pour le traitement.